Mais où va-t-on dormir ?

Voici en bref la liste des hébergements organisés jusqu’à aujourd’hui :

  • Jour 1 : chez un oncle de Jacques à Martigues
  • Jour 2 : chez les parents d’un collègue de bureau près de Gênes
  • Jour 3 : chez un ami à Padoue
  • Jours 4 à 21 : ??????????

La vérité est que pour l’instant, on ne sait pas trop pour la suite.
Le gros défaut de la 2cv, c’est que c’est un peu dur, voire impossible de dormir dedans. Et oui, même avec mes 1.63 m !
Ce que l’on sait pour l’instant est qu’on veut éviter les hôtels (budget++) et les auberges de jeunesse (on n’est plus assez jeunes pour les dortoirs avec 6 ronfleurs).

Il nous reste quelques possibilités :

tente-pyrénées

Camping sauvage

Camper

Nous emportons tout le matériel : tente, matelas, sacs de couchage, drap de soie… il nous manque seulement le Ricard et les cartes de jeu. La Croatie ne manque pas de campings publics, comme le site de la profession en témoigne. Pour l’instant, ce site est sauvegardé dans les favoris de l’ordinateur, mais on espère que l’on pourra trouver des petits coins un peu cachés sur la côte, où planter la tente chaque soir. Toutefois, on sera peut-être obligés d’y recourir, faute d’endroit tranquille, ou bien dans les parcs naturels où le camping sauvage est interdit, comme dans le parc naturel des lacs Plitvicka. Il faut dire que le camping sauvage est en fait interdit partout où on va passer, on tentera d’être discrets, pas une affaire facile avec une 2cv verte pomme…

Chez des habitants rencontrés pendant le voyage

Il est déjà difficile pour nous de dire « Bonjour » en croate, alors pour entamer une discussion, sympathiser avec des gens du coin et se faire en plus inviter pour dormir chez eux, cela risque d’être un peu compliqué. Nous avons quand même reçu un contact à Sarajevo qui est content de nous recevoir (moyennant quelques euros). Nous attendrons de le rencontrer sur place pour nous faire une idée. Nous espérons quand même rencontrer des « locaux » et avons déjà prévu des petits souvenirs franchouillards pour nos hôtes :

cadeaux

Petits cadeaux pour nos hôtes

 

Chez des inconnus ravis de nous rencontrer et de nous accueillir

Cela s’appelle faire du couchsurfing, ou bien, surfer sur les canapés de gens complètement inconnus, qui sont contents de recevoir gracieusement des visiteurs chez eux pour une nuit et plus et de leur faire connaître leur ville.

L’idée est très simple : on créé son profil et puis on se met à « surfer » : sélection d’une destination, des dates de voyage et affichage en un seul clic de toutes les personnes susceptibles de pouvoir nous accueillir. Après, mini casting pour choisir ceux chez qui nous souhaitons rester : ceux qui inspirent le plus confiance, qui ont déjà reçu des commentaires positifs, et sans photos douteuses. Les demandes d’accueil s’apparentent un peu à un processus de recrutement : on présente notre projet de voyage et on explique pourquoi nous avons choisi cet hôte et non quelqu’un d’autre. Chose un peu difficile à mettre en pratique lorsque pour certaines de nos destinations le nombre de personnes disponibles pour nous accueillir est déjà très limité (environ 10 à 20 personnes).
Nous avons eu une première expérience positive de couchsurfing cette semaine en accueillant un chilien pendant 4 nuits chez nous à Paris.
Nous avons tenté quelques demandes d’accueil à Dubrovnik, Sarajevo et Mostar et, bonne nouvelle, avons reçu une invitation de la part d’un couple à Mostar.

Cela fait déjà une nuit en moins à la belle étoile !

Partagez cet article avec vos amisShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Email this to someone
7 commentaires
  1. Bonjour Jacques et Raluca, bravo pour votre projet, juste une petite remarque : il est tout à fait possible de dormir à 2 dans une 2 cv. Je l’ai fait pendant de nombreux voyages. Il faut avancer le siège avant au maximum ou même le basculer vers le volant ensuite faire dormir dehors le siège arrière et mettre deux plaques de bois sur cales pour combler la différence de niveau et installer un matelas (pour 1,70 m c’est le grand confort !). Bien affectueusement, Dominique

  2. Bonne route les cousins ! Vous irez plus vite que moi : 4 km/h à pied sur le camino … Vous n’avez pas expérimenté les gites de pélerins à 40 ronfleurs ???? ça vous donne envie de dormir à la belle étoile!! Amusez- vous bien !!!baisers .Doris

    • On n’a pas expérimenté les gites à 40, non. Par contre on vient de passer une première nuit sous la tente 😉
      Bon courage pour le Camino et à bientôt.

  3. I think other site proprietors should take this web site as an model, very clean and great user friendly style and design, let alone the content. Yo#&8u217;re an expert in this topic!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *