Jour #1 : enfin le départ depuis Lavernose

Nos impôts sont déclarés, la voiture est chargée, le plein est fait. Nous sommes enfin prêts à partir !
Rendez-vous à 9h avec nos amis de TERRADOC pour récupérer les asperges vertes à livrer en Roumanie.
Surprise : ils ont également convié la presse et un adjoint venu représenter la mairie. Nous répondons donc à une interview de la Dépêche du Midi qui nous demande de raconter comment est venu le défi lancé avec notre gentil partenaire, ainsi que des détails sur le voyage. Nous avons ensuite droit à un discours officiel plein d’humour d’un adjoint de la mairie avec son écharpe tricolore. Il explique que TERRADOC compte sur nous pour trouver de nouveaux débouchés en Europe de l’Est 😉 et que le village connait un rayonnement international important en ce moment (Lavernose Lacasse vient d’être jumelé avec un village espagnol).  Un vrai talent de comédien cet adjoint, il devrait faire du théâtre !

Ensuite, photos, café, croissants, puis les asperges nous sont confiées dans une jolie glacière isotherme portant un drapeau français et un drapeau roumain. Grosse responsabilité, le défi commence pour nous avec l’objectif de les livrer à Constanta.

Départ à 10h pour 400 km de route en direction de Martigues.

SAM_5726

Nous avons un souci : il est trop tôt pour un cassoulet quand on passe à Castelnaudary et il y a trop de route pour un déjeuner avec des huîtres à Bouzigues. Mauvais timing. Faute de mieux, on s’arrête à Valras Plage pour pique niquer rapidement sur le port. Il y a beaucoup de vent mais la route se passe bien. On vit les joies des routes nationales : traversées de villages, feux verts, feu rouges (plus souvent), ronds points, déviations, belles zones industrielles, sorties des écoles, bouchons plus ou moins longs… Avec les autoroutes, on a perdu l’habitude de toutes ces choses qui font que les trajets sont plus longs… mais aussi moins monotones.

On traverse aussi de beaux paysages : les champs de blé dans le Lauragais qui font comme des vagues avec le vent, les vignes dans le Minervois, la Camargue avec des flamants roses. On cherche des taureaux, on ne voit que des chevaux. Au loin on aperçoit des chèvres ou des moutons (gros débat entre nous, mais on étaient vraiment trop loin pour se faire une idée précise).

Le soir, on est accueillis chez Rémi et Hélène (famille) qui nous reçoivent comme des princes.
On va se coucher car demain on a une grosse étape pour aller à Sestri Levante en Italie.

A demain pour plus de nouvelles si on arrive à avoir une connexion internet.

Quelques photos du départ :

PS : merci TERRADOC pour l’organisation du départ. Ne manquaient que la fanfare et les majorettes pour être vraiment au top 😉

 

 

 

 

Partagez cet article avec vos amisShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *